telecharger-programme_220x50

Qualification préparée

Certification professionnelle Audreco “Toiletteur très qualifié”, correspondant à un emploi identifié dans les classifications de la convention collective de branche Fleuristes, vente et services des animaux familiers (IDCC 1978)

Durée de formation

630 heures dont 140 heures de stage en entreprise (soit 4 mois à temps complet)

Objectifs de formation

Pratique du toilettage

 A l’issue de la formation, le toiletteur très qualifié est capable d’assurer la production habituelle des entreprises de toilettage. Il exécute les actions de toilettage en des temps plus courts que le toiletteur débutant.

Sa formation technique lui permet de pratiquer manipulations et déplacements des animaux dans des conditions de sécurité compatibles avec l’exercice professionnel : il connaît parfaitement les mesures propres à éviter les fuites et les divagations, mais aussi les morsures et autres agressions, y compris entre les animaux eux-mêmes. Il veille à respecter et faire respecter ces mesures.

Il est en outre conscient des impératifs de productivité de l’activité et il connaît les temps d’exécution à rechercher pour les travaux qui lui sont confiés.

Il connaît bien les matériels, les installations et les produits utilisés sur son lieu de travail et maîtrise leur parfaite mise en oeuvre.

Maintenance et entretien du matériel et des locaux

Le toiletteur très qualifié réalise de manière autonome les opérations de maintenance tant pour ce qui concerne les matériels que pour les locaux eux-mêmes. Il sait utiliser et mettre en oeuvre les matériels et les produits utilisés sur son lieu de production.

C’est un “hygiéniste”, et il en comprend les nécessités et les objectifs et sait en faire respecter les principes.

Règlementation

Il connaît le règlement intérieur de son lieu de production et respecte les obligations imposées aux salons de toilettage par la réglementation.

Programme détaillé de la formation

Pôle « enseignement théorique »

Toilettage

Etude de gestes et techniques permettant la maîtrise et le contrôle du chien et du chat.

Etude des outils et des installations utilisés dans les salons de toilettage.

Principes de la zoocosmétologie : les eaux, les produits, leur utilisation.

Les phases d’une action de toilettage : préparations, épilations, bains, brushings, finitions.

Etude des principaux « patrons » en toilettage : poils ras, poils longs, patrons type caniche, type fox terrier à poils durs, type cocker spaniel, type cocker américain, type West terrier.

Apprendre à lire un standard et à l’interpréter en gestes de toilettage. Illustrations par exemples pratiques.

Comportementalisme

Une véritable synthèse des connaissances passées et actuelles, donnant la parole au plus grand nombre de points de vues de manière critique pour mettre en lumière les apports et les limites, une approche nouvelle de la relation homme-animal, homme-chien transcendant la perspective hiérarchique traditionnelle…

Pôle “enseignement de la gestuelle”

Sont étudiés dans le détail les gestes et comportements permettant la domination des animaux, les gestes liés à l’utilisation des outils, dans toutes les circonstances du toilettage.

A ce niveau de formation, il ne suffit pas que les « gestes » soient connus et correctement exécutés, ils doivent en outre pouvoir être expliqués, justifiés, démontrés et enseignés.

Pôle “apprentissage pratique”

L’étudiant applique, dans le cadre d’une autonomie toujours plus élargie, les savoir-faire acquis en gestuelle. Peu à peu, il devient capable d’effectuer l’ensemble des toilettages demandés dans les salons, en temps limité.

Processus de validation

Validations pendant le parcours de formation

A l’issue du parcours de formation, l’étudiant doit avoir validé :

  • l’ensemble des cours obligatoires du pôle “enseignement théorique”,
  • l’ensemble des savoir-faire du pôle “gestuelle” : on trouve en annexe 1 la liste de savoir-faire par niveau de certificat.

Seul le fait de justifier de l’ensemble des validations décrites ci-avant donne accès aux “validations à l’issue de la formation”.

Validations à l’issue de la formation

A l’issue de la formation, quatre “validations” complémentaires seront demandées au candidat :

Epreuve de gestuelle :

Il s’agit d’une épreuve orale : le candidat est invité à réaliser et à expliquer quelques uns des gestes de son programme de gestuelle. Les gestes sont choisis sur la liste correspondant au niveau du certificat.

Le jury pour cette épreuve est constitué d’un examinateur, désigné par l’organisme, ou par la chambre syndicale des prestataires animaliers, Prestanimalia.

La non capacité avérée à expliquer et/ou réaliser un geste demandé vaut non validation de l’épreuve de gestuelle.

Epreuve théorique :

Un questionnaire reprend de manière aléatoire des questions du pôle d’enseignement théorique.

Epreuve pratique :

Il est demandé d’exécuter quatre travaux de toilettage en temps limité.

Les travaux doivent comporter au moins un bain poils longs, une épilation, et une coupe.

La validation n’est acquise que si le temps maximum est respecté, et si le résultat final est compatible avec les attentes de la clientèle habituelle d’un salon de toilettage.

Les modèles utilisés pour cette épreuve ne doivent pas présenter de difficultés spécifiques particulières : des temps de prolongation peuvent être accordés au candidat dans le cas contraire.

Les toilettages comptant pour l’épreuve peuvent être exécutés à la fin ou pendant la formation.

Le jury de cette épreuve est constitué d’un professionnel désigné par la chambre syndicale des prestataires animaliers, Prestanimalia, assisté d’un formateur de l’organisme.

Bilan final

La certification est réputée acquise si et seulement toutes les validations décrites ci-avant ont été obtenues. Un candidat peut demander à repasser une épreuve plusieurs fois, y compris après la fin de la formation.

telecharger-programme_220x50

 

 

Voir les dates de sessions >